08 juil. 2014

On recommence l’expérience l’année prochaine : témoignage sur les Junior Ressources (projets tutorés)

Junior Ressources

Début juin, nous vous donnions nos réponses aux questions que vous vous posiez sur l’intérêt et le fonctionnement des projets tuteurés. Confidentialité, compétences des étudiants, charge de travail, etc. Autant de points qui pourraient probablement apparaître comme des freins à votre motivation de faire appel aux « Junior Ressources ». Après nos 4 réponses à vos questions, place au témoignage : le bien-fondé des Junior Ressources, ce n’est pas nous qui le disons, mais Novolyze !

L’élaboration de la mission

La mission d’un projet tuteuré doit bien entendu correspondre aux contraintes imposées par l’administration de l’école ou de l’université, mais est également construite conjointement entre les étudiants, les professeurs, et l’entreprise.

C’est après avoir eu connaissance, par un de mes emails, de la possibilité de faire appel à des projets tuteurés, que la PME Novolyze a contacté l’ESC Dijon pour en savoir plus. Il s’agissait, en l’occurrence, d’une mission écrite (rapport), pour un groupe de 4 étudiants dont 2 étudiants américains, pendant 2 semaines à temps plein. Sur cet aspect, impossible d’intervenir. Sur le sujet de la mission, en revanche, carte blanche. Karim-Franck Khinouche, gérant de Novolyze, a donc choisi de rencontrer les étudiants en début d’année 2014 pour définir ensemble le contenu de leur mission et l’adapter à la durée imposée. Leur mission, s’ils l’acceptaient : réaliser du sourcing et faire une veille stratégique pour décider, ou non, de la fabrication d’une machine aux Etats-Unis. L’occasion, pour Novolyze, d’étudier le potentiel d’un développement futur avant de s’y lancer.

L’encadrement des étudiants

« Les contacts ont été beaucoup plus faciles que ce que l’on pensait. Au final, il n’y avait pas cette grosse barrière que l’on avait imaginée entre nos deux mondes. » Quelques échanges oraux au lancement de la mission, puis 2 rencontres avec les étudiants et une rencontre avec les professeurs : au final, des relations très similaires avec celles d’une agence de consultants ! Pour Karim-Franck Khinouche, faire appel aux Juniors Ressources fut également l’occasion de se rapprocher du monde étudiant… et d’un vivier de recrutement intéressant ! « Il y a de bons éléments, et travailler directement avec les étudiants nous a donné l’occasion de nous en rendre compte. »

Une société de conseils … tenue par des étudiants !

Le grand atout des Junior Ressources pour Novolyze : que les étudiants jouent complètement leur rôle de société de conseils. Le rapport final, un document de 30 pages, était très bien construit et tout à fait professionnel. Seul petit regret : ne pas pouvoir l’avoir en amont de la présentation orale des étudiants, pour y apporter leurs remarques, et débattre tout comme avec une agence de consulting, pour mener le jeu (et les résultats !) plus loin encore. Une suggestion que Karim-Franck Khinouche proposera à l’ESC pour améliorer encore le fonctionnement des projets tuteurés.

Grâce à cette première expérience, Novolyze, qui recommence l’année prochaine, abordera alors réellement les étudiants comme des consultants, en leur construisant un brief précis pour rapidement les lancer dans la mission. Un conseil à retenir si, à votre tour, vous souhaitez bénéficier des Juniors Ressources, que ce soit pour des questions technico-scientifiques ou de support (marketing, logistique, gestion, ressources humaines…).

 

0 commentaires

Partagez votre opinion

Nous utilisons des cookies afin de mesurer l’audience de notre site et d'optimiser votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez la politique d’utilisation des cookies.

J'ACCEPTE EN SAVOIR PLUS