15 mai 2018

Canada : un marché agroalimentaire en pleine mutation

Crédit photos : www.freepik.com

 

Deuxième pays le plus vaste du monde possédant un PIB de 1 640 milliards d’euros en 2017, le Canada se place comme la 10ième puissance mondiale (source : FMI). Son gouvernement choisit en 2018 de soutenir l’initiative d’innovation des super-clusters, notamment ceux dédiés aux protéines et aux processus de fabrication avancés, potentiels partenaires pour les acteurs français.

Malgré une croissance de 5 à 10% par an, les exportations françaises sont peu développées : d’ailleurs, la France n’est que le 6ième fournisseur du Canada en produits agricoles et agroalimentaires et les 2/3 de nos exportations ne concernent que le vin (source : Ambassade de France aux Etats-Unis).

Avec un marché agroalimentaire canadien en pleine mutation et une croissance stable du PIB de 6% par an, de nombreuses opportunités se dévoilent pour l’agroalimentaire français, et notamment sur le marché de l’alimentation santé, premium, et des produits fonctionnels.

Aliments santé, biotechnologies ou encore alimentation durable : mise en lumière ci-dessous sur les opportunités à saisir.

Qualité, praticité et durabilité : des consommateurs exigeants

Avec une population vieillissante de 35 millions d’habitants, un fort pouvoir d’achat et une diversité ethnique accrue, la santé, le bien-être et la qualité sont les premières préoccupations en matière de consommation des Canadiens, de plus en plus exigeants.

En moyenne, les dépenses alimentaires des Canadiens représentent 18,4% des dépenses personnelles totales. Avec des envies grandissantes de produits gastronomiques, de terroirs ou encore avec de nouvelles saveurs : le marché du bio a triplé de 2006 à 2014 ainsi que le marché de produits savoureux et sains. Le marché du vin a bénéficié d’une croissance positive de +4% entre les années 2014 et 2016. La France est d’ailleurs le 1er exportateur (en valeur) de vins à destination du Canada avec les appellations Bordeaux, Bourgogne, Languedoc-Roussillon ou encore Côtes-du-Rhône (Source : « Situation du marché agroalimentaire », réalisé par l’Ambassade de France aux Etats-Unis).

Mais les consommateurs Canadiens ont également envie d’aliments rapides à préparer ou prêts à la consommation immédiate, tout en étant de qualité et nutritifs. Des portions uniques de fruits ou de légumes, des salades préparées, des barres de céréales remplaçant le déjeuner : le prêt-à-manger sain est une forte tendance au Canada.

Les ingrédients de substitution sont également des denrées demandées pour répondre aux préoccupations des consommateurs en matière de santé et aussi de durabilité. Les consommateurs s’inquiètent de l’influence des pratiques agricoles sur l’environnement et se tournent de plus en plus vers des options écologiques, respectueuses de l’environnement et des animaux :  algues, insectes et protéines végétales se retrouvent de plus en plus dans les produits alimentaires transformés (Source : Agriculture et Agroalimentaire Canada).

L’alimentation fonctionnelle : un marché en croissance

Avec un chiffre d’affaires de 11 milliards de dollars, le marché de l’alimentation fonctionnelle bénéficie d’une forte croissance d’environ 9% de 2012 à 2013. C’est donc le segment de l’industrie agricole et agroalimentaire avec la croissance la plus rapide au Canada.

Amélioration du bien-être, prévention des maladies, augmentation des coûts des soins de santé et vieillissement de la population : tels sont les facteurs derrière la croissance du marché des « AFPSN » (aliments fonctionnels et produits de santé naturels) au Canada. D’après un sondage IPSOS Reid, les produits les plus populaires sont les céréales enrichies, les collations santé, les yaourts probiotiques ou les jus enrichis en antioxydants.

Des ingrédients à valeur ajoutée se dégagent de ces préférences : les consommateurs recherchent avant tout les fibres (béta-glucanes, cellulose, gommes), les vitamines et minéraux, les acides gras essentiels dont les oméga-3 et oméga-6 (poisson, chanvre, lin, amande, quinoa, noix de cajou), les pré- et probiotiques (comme l’inuline) et les antioxydants (extrait de pépins de raisin). Autant de composés fonctionnels recherchés par les consommateurs canadiens désireux de prendre soin de leur santé.

Ces ingrédients constituent une opportunité à saisir pour l’industrie agroalimentaire soit en passant par l’élevage sélectif (par exemple les œufs oméga-3), l’enrichissement par ajout ou encore de « super ingrédients » comme les baies de goji, les graines de chia, etc… (Source : Ipsos Reid).

Canada, des besoins en technologies de pointe

Pour satisfaire ces besoins et envies des consommateurs, l’industrie canadienne tend à s’orienter vers de l’outillage plus technique, plus précis, moderne prenant en compte les technologies de pointe. Cette tendance crée des opportunités restant à saisir en matière de biotechnologies dans les domaines suivants :

  • La nano-encapsulationpour améliorer la biodisponibilité et la nutrition, pour éliminer d’éventuels pathogènes contenus dans les aliments et les nanocapteurs pour surveiller la température, l’humidité ou encore la durée de conservation des aliments.
  • L’étiquetage numérique de surveillance pour suivre la dégradation des denrées alimentaires, le respect de la chaîne du froid et pour optimiser la distribution et l’entreposage.
  • Le packaging conservateurpour l’absorption du gaz éthylène afin de retarder le mûrissement et d’éviter le gaspillage, pour la préservation de la qualité des aliments.
  • Le capteur interactifpour réduire le prix d’un produit à mesure que celui s’approche de sa date limite de consommation ou d’utilisation optimale.
  • L’emballage plastique biodégradable & le film pelliculaire consommable pour des emballages faciles à ouvrir, non dommageables pour l’environnement et avec des informations simples et compréhensibles.

Le Canada vous intéresse ? Participez à notre mission partenariale

Du 30 septembre au 5 octobre 2018, Vitagora vous invite à participer à une mission partenariale autour de l’alimentation santé et durable au Canada en collaboration avec notre partenaire local Natural Product Canada. Au programme :

  • Le salon BenefiQ, rassemblement canadien dédié aux ingrédients et aliments santé
  • Le congrès Green Food Tech dédié aux nouveaux modes de production écoresponsables
  • Des visites collectives d’entreprises et d’universités
  • Des rendez-vous B2B ciblés et personnalisés

Une occasion à ne pas manquer ! Pour faire partie de cette délégation d’acteurs en recherche de partenariats et d’opportunités de développement international : contactez moi, Anne-Céline Renaud, chargée de développement international : anne-celine.renaud@vitagora.com.

0 commentaires

Partagez votre opinion

Nous utilisons des cookies afin de mesurer l’audience de notre site et d'optimiser votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez la politique d’utilisation des cookies.

J'ACCEPTE EN SAVOIR PLUS