13 mars 2018

Le prêt à consommer : opportunités et innovations

 Crédit photo : https://www.freepik.com


Le prêt à consommer représentait un marché de 720 millions d’euro en 2015 en France. Ce qui se cache derrière cette notion de « prêt à consommer » ? Tout ce qui ne correspond pas à la prise d’un repas « structuré » en termes de contenu (repas articulé autour d’au moins un plat), de situation (repas pris généralement assis, marquant physiquement une forme de pause dans la journée), et d’horaires (en fonction des heures jugées usuelles du repas). Qui sont les consommateurs de prêt à consommer ? Qu’attendent-ils ? Et comment répondre à leurs attentes ? Inspirations à découvrir dans notre article, extraites des présentations du Vitagora Café sur le sujet (pour les adhérents « tous services », à télécharger ici).

Le prêt à consommer : un marché tendance !

Saviez-vous que 4 français sur 10 déjeunent sur le pouce au moins une fois par semaine et qu’un quart des repas des Français sont pris hors domicile (source : étude IPSOS/Vitagora) ? Lorsque l’on parle de prêt à consommer, les plats cuisinés sont donc tout autant concernés que les produits de snacking : box de pâtes ou de salades, plateaux-repas, quiches ou autres plats préparés faciles à réchauffer et à manger sur le pouce.

Ce marché représentait 380 milliards de dollars US à travers le monde en 2015, et 720 millions d’euro en France… et ses perspectives de développement touchent à la fois les pays développés (+4% par an entre 2016 et 2018) et les pays émergents (+5,8%/an).

L’étude IPSOS 2015 sur les tendances du prêt à consommer, réalisée en exclusivité pour Vitagora (à découvrir ici) a permis de mettre en avant le profil-type des adeptes du déjeuner sur le pouce français :

  • Agés de 20 à 44 ans
  • Actifs & étudiants
  • Habitant en Région parisienne
  • Célibataires ou vivant en couple avec enfants
  • Vivant dans des foyers de 3 personnes et plus

Ce qu’attendent ces consommateurs de repas « prêts à consommer » correspond donc aux tendances plus générales qui les caractérisent : produits sains, responsables, exotiques… mais aussi, en cohérence avec leur recherche de praticité, notamment avec des innovations attendues du côté des emballages.

Plus sains : la juste portion, et plus de végétal

Selon l’étude IPSOS/Vitagora, si les consommateurs sont généralement satisfaits du goût et du prix des produits prêts à consommer, ils estiment l’offre globalement non satisfaisante pour ce qui est des critères « santé » ou « équilibre nutritionnel » (offre jugée « non satisfaisante » à 44%) : il reste donc une belle marge de progression de développement de produits prêts à consommer sains ! Deux leviers sont à explorer : la portion et le 100% végétal.

La juste portion

Moins salés, moins gras, les produits de snacking ou plats cuisinés prêts à consommer doivent également être adaptés dans la juste portion, pour répondre à des attentes de produits sains. En effet, les adeptes de produits prêts à consommer sont des consommateurs individuels. En France, des recommandations nutritionnelles précises donnent un cadre à la restauration collective en termes de portions à respecter (accéder au dernier rapport de juillet 2015 ici). Pour autant, Pierre Chandon (Professeur de marketing à l’INSEAD, titulaire de la chaire L’Oréal marketing, innovation et créativité, et directeur du centre multidisciplinaire des sciences comportementales Sorbonne Universités INSEAD) rappelle dans une chronique en ligne (lire ici) que les portions proposées dans les restaurants ou en rayons de supermarché sont devenues 2 à 3 fois plus importantes depuis les années 1970. Pour en savoir plus sur la « juste portion », lire notre Observatoire des Tendances n°10 (exclusivité adhérents) disponible ici.

Plus de végétal

Un autre levier pour ramener plus de « sain » dans les produits prêts à consommer se trouve dans la tendance du végétal. Jugées « bonnes pour la santé » par 93% des consommateurs français, et en pleine croissance (95% des Français mangent des produits végétaux, 41% confirment avoir augmenté leur consommation de ceux-ci, et 53% souhaitent l’augmenter encore à l’avenir), les protéines végétales sont pourtant sous-utilisées dans les plats cuisinés. Des nouveaux produits ont vu récemment le jour, comme les plats cuisinés 100% végétaux de Marie (article ici) pour répondre à cette tendance en forte croissance.

Packaging : praticité et durabilité

L’un des critères clé de la réussite d’un produit prêt à consommer est bien sûr son packaging : il doit être pratique, répondre à un usage nomade, facile à réchauffer, à ouvrir, à consommer et à jeter. Mais une autre tendance forte est la recherche de durabilité dans un contexte de respect de l’environnement. Ainsi, 62% des personnes interrogées considèrent le recyclage d’un emballage de produit prêt à consommer « important » (étude Ipsos pour Vitagora, 2015).

Pour répondre à cette attente, des équipes de recherche développent de nouveaux matériaux au recyclage plus facile et moins polluant : bioplastiques, emballages comestibles, emballages antimicrobiens, emballages antioxydants actifs sourcés à base de déchets, emballages biodégradables aux propriétés fonctionnelles améliorées… (Découvrez les avancées sur ces produits en détails dans notre compte-rendu du Vitagora Café sur le marché du prêt à consommer, disponible sur ce lien pour les adhérents « tous services » de Vitagora).

Une autre opportunité d’innover en packaging durable réside également dans les accessoires comestibles comme les tasses à croquer de la start-up Tassiopée. Accompagnée par le programme d’accélération ToasterLAB, cette jeune pousse a développé une petite tasse en gaufrette, suffisamment épaisse pour pouvoir contenir du café chaud sans se brûler mais avant tout croquante pour associer limitation des déchets et gourmandise.

Pour aller plus loin

Si les opportunités et les innovations du marché du prêt à consommer vous intéressent, téléchargez ci-dessous le compte-rendu et les présentations du Vitagora Café sur le sujet (exclusivité « adhérents tous services ») : 

télécharger

 

… ou contactez-moi. Nous échangerons de vive voix pour mettre en place un accompagnement individualisé pour adapter vos gammes de produits (conserves, salades, soupes, plateaux-repas) au marché du prêt à consommer : eva.chance@vitagora.com

Forum Vitagora 2018 : rendez-vous le 6 juin à Paris ! 

Professionnels de l'agroalimentaire, start-ups, grandes entreprises, PME : pourquoi innover dans votre modèle d'affaire ? 

Du besoin indispensable à votre compétitivité, outils et méthodologies à votre disposition, illustrations concrètes et pertinentes d'entreprises de l'agroalimentaire qui se réinventent... 
Le Forum Vitagora vous apporte les éléments clés pour vous permettre de rester compétitifs !

Rendez-vous le 6 juin au Hub de bpifrance à Paris. Attention : places limitées ! En savoir plus 

S'INSCRIRE EN LIGNE

0 commentaires

Partagez votre opinion

Nous utilisons des cookies afin de mesurer l’audience de notre site et d'optimiser votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez la politique d’utilisation des cookies.

J'ACCEPTE EN SAVOIR PLUS