12 févr. 2019

Marché de l’alimentation des sportifs : 4 raisons pour transformer l’essai

Crédit photos : Freepik

 

Les Français disent pratiquer régulièrement des activités physiques et sportives : au moins une fois par semaine pour 58% d’entre eux (Sondage Harris). Avec cette démocratisation de la pratique sportive, l’offre d’aliments dédiés aux sportifs, jusqu’alors réservée aux professionnels, se développe et se diversifie. Marché en plein essor, il représentait 110 millions d’euros en 2016 pour une croissance attendue de 43% d’ici 2021 (source Euromonitor). Pourquoi, lorsque l’on est un industriel de l’agroalimentaire non spécialisé en alimentation sportive, investir sur ce marché ? Voici nos 4 bonnes raisons.

Raison #1 : élargir ses cibles consommateurs… sans s’éloigner de son cœur de métier

Le marché de la nutrition sportive a longtemps subi la caricature du bodybuilder engloutissant des protéines en poudre. Loin de de ce cliché, les consommateurs de l’alimentation sportive revêtent plusieurs visages et des attentes différentes, par exemple :

  • Les Millenials : 74% des 18-24 ans disent pratiquer une activité sportive au moins une fois par semaine (source : Harris). La pratique sportive s’inscrit pour eux dans une démarche de vie saine permettant de rester en forme et de gérer leur poids.
  • Les Boomers : 60% des personnes de 50 ans et plus ayant une activité sportive le font pour rester en bonne santé (source : Harris), maintenir leur masse musculaire et leur mobilité – et limiter ainsi les risques liés au vieillissement (sarcopénie, dépendance, etc.).

 

Le marché de l’alimentation pour sportifs n’est donc pas un marché de niche : il représente bien un axe supplémentaire pour élargir votre cible de consommateurs.

 

Par exemple, sans se détourner de son cœur de métier, la marque Gerblé a lancé « Sport et énergie », une gamme de barres de céréales, pâtes de fruits et pains d’épices enrichis, « spécifiquement conçus pour les besoins de l'organisme lors de la pratique d'activités physiques ».

Raison #2 : diversifier sa gamme de produits… sans tout réinventer

De nombreuses marques ont choisi de cibler les sportifs en étendant leur gamme et en adaptant des produits existants : modification des recettes, ou simplement en axant le positionnement du produit sur la pratique sportive.

 

Lactel propose Sportéus, une gamme de lait enrichi en protéines et dédiée à la récupération après l’effort. La marque ne sort pas de ses codes habituels : forme de la bouteille ou code couleur de l’étiquette… Le consommateur n’est ainsi pas déstabilisé : Lactéus apparaît comme une extension de gamme et non comme un produit trop technique.

 

La marque Maître Prunille (spécialiste en fruits secs) a lancé « Eat me », une gamme de snacks à emporter, mélanges de fruits, superfruits et oléagineux, en insistant simplement sur la référence au sport sur le packaging par le biais d’illustrations de sportifs.

 

Un moyen habile pour diversifier votre gamme de produits et toucher de nouveaux consommateurs !

Raison #3 : se différencier en proposant des produits innovants

Pour répondre aux attentes liées à la pratique sportive : récupération, performance, praticité d’usage, le marché de l’alimentation des sportifs connaît de nombreuses innovations de produits - en termes de formulation mais aussi par l’usage à travers deux axes : le format des produits (grande tendance du nomadisme) et le packaging.

 

Par exemple, le canadien Khlôros a lancé les premiers chewing-gums qui améliorent l’absorption des nutriments : la gamme Chewpod se décline en 3 types de chewing-gums essentiellement dédiés aux sportifs (occasionnels mais aussi professionnels) : énergie, concentration et sommeil.

 

Encore plus original, Swala, une marque de nutrition sportive 100% naturelle, avait lancé une idée révolutionnaire pour les sportifs : le Sport Band. Il s’agissait de doses de fruits gélifiés conditionnés sous forme de bracelet à porter au poignet.  Il suffisait alors d'approcher son poignet de la bouche pour pouvoir le consommer.

 

Côté packaging, l’innovation la plus symbolique sur ce marché – et désormais incontournable – reste celle du bouchon « sport » des eaux en bouteille dans les années 1990. Aujourd’hui, les marques rivalisent d’ingéniosité pour aller plus loin.

 

Décathlon a, par exemple, développé une solution pratique pour l’hydratation des sportifs : une gourde qui permet d’intégrer à la fois de l’eau et une poche de boisson isotonique, ce qui permet de choisir d’un simple geste de ne boire que de l’eau ou bien un mélange eau-boisson isotonique.

 

Penser à des emballages pratiques, à des formats individuels et facilement transportables, voilà un bon moyen de toucher une cible sportive.

Raison #4 : se positionner sur le créneau des produits nutrition-santé

Pour 53 % des Français, l’une des principales motivations à la pratique sportive est de pouvoir rester en bonne santé. Cette préoccupation pousse les industriels de seconde transformation, mais aussi les fournisseurs d’ingrédients, à développer des produits apportant un bénéfice santé.

 

Par exemple, Diana Food a lancé Beet’4Perf, un ingrédient spécifique à base de betterave. Cette solution naturelle permet aux sportifs d’améliorer leurs performances physiques en réduisant leur tension artérielle et en renforçant leur endurance.

 

Nutrisens propose des boissons dédiées à la récupération des sportifs. Ces produits ont d’ailleurs obtenu une allégation spécifique au sport : « [ce produit] répond aux besoins d'un effort musculaire immédiat effectué lors d'une compétition ou dans des conditions d'environnement spéciales ».

 

A base d’ingrédients moins conventionnels, Jimini’s propose des barres énergétiques à base de farine d’insectes. Si le format (barre énergétique) et le packaging coloré sont familiers des consommateurs de snacks, les allégations permettent d’orienter le produit sur le marché de la nutrition sportive : « les barres énergétiques contiennent 14% de protéines et sont riches en fibres et glucides. Les barres protéinées contiennent 20% de protéines. Cet apport en protéines complètes participera à votre récupération musculaire et au fonctionnement de votre métabolisme. »

 

Pour aller plus loin

Pour en savoir plus sur l’alimentation des sportifs et leurs attentes spécifiques, Vitagora, en partenariat avec AgroSup Dijon, le CREPS et l’UFR STAPS, organise la matinale DO EAT. Sportifs de haut niveau et experts de la nutrition reviendront sur l'importance de l'alimentation dans le cadre de la performance sportive. Plus d'informations sur : DO EAT.

 

Et pour rester informés des tendances des marchés, des attentes des consommateurs, et de l’innovation en agroalimentaire, pensez à vous abonner à notre blog (c’est gratuit !).

0 commentaires

Partagez votre opinion

LE COVID-19 : INFORMATION IMPORTANTE

Compte-tenu des dernières mesures prises par le gouvernement ce weekend, concernant la situation sanitaire liée à la propagation du virus COVID-19, toutes les réunions physiques, manifestations, et visites en entreprise sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.

Cependant, toute l’équipe Vitagora a adopté des mesures de télétravail et reste entièrement disponible pour répondre à vos questions et demandes liées aux services et projets proposés par Vitagora.

Une cellule de crise au sein de Vitagora liée à l’impact du COVID-19 sur l’activité de nos entreprises agroalimentaires régionales a été mise en place dès le vendredi 13 mars en lien avec l’ANIA et les autorités régionales.

Vous pouvez joindre cette cellule de crise pour toute demande relative à ce sujet au 06 72 39 66 96, Tom Vaudoux, ou par email, au elisabeth.lustrat@vitagora.com.

Nous utilisons des cookies afin de mesurer l’audience de notre site et d'optimiser votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez la politique d’utilisation des cookies.

J'ACCEPTE EN SAVOIR PLUS