15 nov. 2022

Insectes comestibles : quelles opportunités de marché en Europe et en Asie ?

 

Avec un chiffre d’affaires évalué à 688 millions de dollars en 2018 et estimé à 1,4 milliards de dollars d’ici 2024, le marché des insectes qui a doublé en 5 ans est en pleine croissance ! La production d’insectes comestibles s’est largement développée et ils sont aujourd’hui principalement utilisés dans l’alimentation animale et humaine, les engrais, les fertilisants, les biocarburants et d’autres utilisations pharmaceutiques ou cosmétiques…


De plus en plus d’entreprises et de startups collaborent pour développer et étendre le marché des insectes comestibles, alors quelles sont les opportunités de marché pour ce secteur ? Quelles sont les réglementations pour les produits comestibles à base d'insectes en Europe et en Asie (le cas de Singapour) ? Sommes-nous prêts à les intégrer dans nos assiettes ?


Je vous en parle, avec l’atelier thématique : « Les insectes sont-ils l’avenir des protéines alimentaires ? », un panorama de l’industrie des insectes en Europe et à Singapour, organisé dans le cadre du projet Global Foodture. Développé avec 8 partenaires européens dont Vitagora, Global Foodture a pour objectif de soutenir l’internationalisation des entreprises autour de la durabilité et de la neutralité environnementale et climatique et s’appuie sur la coopération Europe-Asie, plus précisément sur 4 pays cibles : Japon, Corée du Sud, Thaïlande et Singapour.

 

 

Le potentiel marché de l'entomophagie comme réponse aux défis alimentaires de demain

D’ici 2050, la population mondiale devrait atteindre le seuil des 9 milliards de personnes. L’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (Food and Agriculture Organisation) prévoit qu’il faudra doubler le volume de production alimentaire à l’échelle mondiale d’ici là pour nourrir toute la population mondiale. Sources alternatives riches en protéines pour les hommes et le bétail, les insectes sont l’une des alternatives sérieuses de consommation durable face à ces nouveaux enjeux alimentaires. En effet, la production d’insectes comestibles répond aux enjeux démographiques, nutritionnels, sociaux et environnementaux pour subvenir aux besoins alimentaires de demain.


Ainsi, la croissance du marché des insectes est poussée par la croissance de la population, mais également par le besoin de sources de protéine, produites de manière durable pour l'alimentation humaine et animale
(plus d’informations sur les valeurs nutritionnelles des insectes).


Globalement dans le monde, il existe un vivier d’environ 250 d'entreprises et de startups très innovantes qui travaillent sur les insectes comestibles. La course à l’industrialisation et aux innovations technologiques et scientifiques fait progresser rapidement le marché pour amener les insectes dans l'assiette du consommateur.

 

Opportunités de développement sur le marché européen

C’est l'évolution réglementaire autorisant les farines d'insectes en nourriture aquacole et la petfood en 2017, puis pour les volailles et le porc en 2022, qui a été un facteur d'accélération des projets industriels pour le marché des protéines d’insectes en Europe. Malgré quelques réticences sur le manque de connaissances sur les risques sanitaires et allergiques liés à la consommation d’insectes, ainsi que le flou juridique de la production et de la mise sur le marché au niveau européen, cette nouvelle filière d'alimentation humaine et animale à base d'insectes s'installe de manière croissante.


L’Europe est aujourd’hui un leader mondial en matière de production de farines d'insectes (194 000 tonnes en 2020) !
Grâce à une filière bien organisée sur le territoire, l’Europe attire d'importants investissements et de projets R&D pour développer la production d'insectes destinés à l'alimentation humaine et animale. En France, on peut citer de grands acteurs de la filière comme InnovaFeed, Jimini’s et Ynsect par exemple, ainsi que des projets innovants comme Ynfabre, porté par Ynsect et labellisé par Vitagora, qui développera des outils de phénotypage haute précision au service de l’optimisation de la production et de la sélection des insectes d’élevage.


En termes de répartition de l’industrie des insectes en Europe, ce sont majoritairement des micro-entreprises/startups qui composent le secteur. 40% d’entre eux produisent des aliments à base d’insectes pour l’alimentations animale et aquacole avec le soutien financier de quelques grandes entreprises (plus d’1 milliard d’€ d’investissements ont tout de même été uniquement consacré à la production d’insectes destinée à l’alimentation animale en 2021), contre 81% de micro-entreprises qui développent des solutions destinées à l’alimentation humaine (une augmentation de 3% des investissements en 2021, soit 25 millions d’€ pour cette filière). Ce dernier reste un marché de niche en raison des limites de la législation. On estime cependant que d’ici 2030, la législation évoluera très favorablement pour l’autorisation d'autres insectes dans l’alimentation humaine et qu’elle atteindra 260 000 tonnes (ingrédients, compléments alimentaires, nutrition sportive…) pour près de 390 millions de consommateurs d’insectes en Europe. Donc le marché des insectes comestibles a assurément un haut potentiel de développement pour les prochaines années !

 

Le chiffre d'affaires européen du marché des insectes comestibles pourrait dépasser 260 millions de dollars (220 millions d'euros) à l'horizon 2023, selon des prévisions réalisées par Meticulous Research, soit le triple par rapport à 2018. En 2021, la demande était même plus importante que les capacités à produire les insectes comestibles.

Opportunités de développement en Asie : le cas de Singapour

La législation de Singapour soutient fortement le développement de l’industrie des insectes. 3 programmes nationaux ont été mis en place, notamment celui de « Green Plant 2030 » (en plus de Singapore’s Zero Waste Masterplan et de Singapore 30 by 30 goal for Food Security) qui a souligné les objectifs de durabilité à développer à Singapour afin de réduire de moitié les émissions de gaz à effet de serre, de diminuer de 30% par jour la quantité de déchets par habitant et de produire 30% des besoins nutritionnelles localement d’ici 2030. Au cours des cinq dernières années, Singapour a vu le nombre d’entreprises travaillant sur les insectes croître exponentiellement, grâce au soutien important d’investissements et de travaux de recherche R&D.


L’industrie des insectes à Singapour présente de nombreuses opportunités :

  • Une base solide de talents et des capacités de recherche importantes dans les secteurs adjacents (les biotechnologies, la robotique et l’automatisation, les produits chimiques de spécialité…) ;
  • Une position géographique stratégique avec un climat tropical propice à l’élevage d’insectes et une proximité avec les pays voisins par la mer pour assurer l’approvisionnement en nourriture (huile de palme, déchets végétaux et alimentaires), ainsi que l’exportation ;
  • Des investissements toujours croissants dans l’agroalimentaire et l’Agtech (un total de 40 millions de dollars d'investissements actifs ont été alloués aux entreprises d'insectes basées à Singapour depuis 2019) ;
  • Et enfin, un environnement réglementaire favorable.


L'Agence alimentaire de Singapour vient récemment de publier une consultation publique instaurant le premier cadre réglementaire sur les insectes à Singapour, afin de guider l'utilisation des insectes comme denrées alimentaires et aliments pour animaux. Les prérogatives donneront à l'industrie plus de flexibilité pour produire des insectes de manière sûre et durable, afin que les consommateurs aient également accès à des produits alimentaires sains à base d’insectes. En outre, il détaillera les autorisations relatives à l'importation, la vente et la consommation d'insectes comestibles.

 

Les freins à lever…

La pleine croissance et l’innovation du marché des insectes restent encore en attente de l’évolution des réglementations en Europe et dans d’autres pays du monde. De plus, étant donné que le secteur est jeune, restreint et encore en phase de développement, les coûts de recherche et de production restent très élevés. Par ailleurs, selon l’endroit, les industries d’insectes pourraient avoir des difficultés à développer leur production étant donné le manque de terres et d'espace ; en particulier à Singapour, si les élevages d’insectes devaient augmenter leur production de manière exponentielle pour être considérée comme une alternative durable aux sources conventionnelles d'alimentation humaine et animale, cela nécessiterait des investissements massifs, ainsi que des optimisations de processus et d'espace.


S’il est très probable que l’élevage d’insectes devienne un maillon de plus dans nos systèmes de production alimentaire, leur consommation directe par l’humain de demain reste nuancée… Etant donné que les insectes ne sont pas historiquement une partie prédominante de l'alimentation d’Europe ni de Singapour, ce manque d'exposition engendre une perception faible des consommateurs vis-à-vis des produits à base d'insectes.


Selon l’enquête internationale menée par YouGov en 2021, le Mexique, qui abrite le plus d’espèces d’insectes dans le monde, est le pays le moins réfractaire à la consommation d’insectes comestibles : 40% des répondants déclarent être prêts à manger des aliments contenant des insectes, et 33% à consommer des insectes entiers. En Europe, ce sont les Français les plus réceptifs à l’idée d’intégrer des insectes dans leur régime alimentaire : près d’une personne sur cinq affirme être disposée à consommer des insectes cuisinés entiers (19%) et une personne sur quatre accepterait de consommer de la nourriture dont les ingrédients contiennent des insectes (25%). Le principal frein au développement du marché des insectes en Europe est la méfiance des consommateurs vis-à-vis des protéines alternatives transformées, ainsi que la non acceptation sociale des insectes comme aliments. Pourtant l’entomophagie présente de nombreux leviers auprès des consommateurs pour ses bénéfices sur la santé, mais aussi pour préserver la santé de notre planète grâce au faible impact environnemental.

 

Pour aller plus loin

Il ne s’agit pas nécessairement de remplacer les autres animaux d’élevage ou les protéines végétales, mais plutôt de considérer la consommation d’insectes comme une alternative alimentaire supplémentaire pour nourrir le plus grand nombre et mieux à l’échelle mondiale en choisissant des circuits vertueux. Je suis convaincue que les insectes comestibles deviendront une catégorie d’aliment dans les chaînes alimentaires du futur, qui seront appréciés pour leurs saveurs et leurs avantages nutritionnels. Si vous n’y avez jamais gouté, il est temps de relever le défi !


Enfin, si votre entreprise vise des marchés d’insectes comestibles, en Europe ou dans le monde, le projet Global Foodture propose des dispositifs d’accompagnements pour appuyer votre développement. Contactez-moi pour en savoir plus : ming.li@vitagora.com

 

Nos précédents articles sur le sujet :

0 commentaires

Partagez votre opinion

LE COVID-19 : INFORMATION IMPORTANTE

Compte-tenu des mesures prises par le gouvernement, concernant la situation sanitaire liée à la propagation du virus COVID-19, toutes les réunions physiques, manifestations, et visites en entreprise sont à nouveau suspendues à partir du vendredi 30 octobre 2020 à minima jusqu'au 1er décembre.

Cependant, tout comme lors du confinement de printemps, toute l’équipe Vitagora adopte des mesures de télétravail et reste entièrement disponible pour répondre à vos questions et demandes liées aux services et actions proposés par Vitagora.

Nous vous rappelons qu’une cellule de crise au sein de Vitagora liée à l’impact du COVID-19 sur l’activité de nos entreprises agroalimentaires régionales, en lien avec l’ANIA et les autorités régionales, est toujours en place.

Vous pouvez joindre cette cellule de crise pour toute demande relative à ce sujet au 06 72 39 66 96, Tom Vaudoux, ou par email, au elisabeth.lustrat@vitagora.com.

Nous utilisons des cookies afin de mesurer l’audience de notre site et d'optimiser votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez la politique d’utilisation des cookies.

J'ACCEPTE EN SAVOIR PLUS