Le secteur agroalimentaire en Bourgogne-Franche-Comté



Le saviez-vous ? En Bourgogne-Franche-Comté, le secteur agroalimentaire représente le deuxième secteur industriel le plus important, avec :

  • 3 300 établissements dont près de 1000 établissements industriels
  • 18 000 emplois, soit plus de 11% des emplois manufacturiers de la région
  • et un chiffre d’affaires de près de 5 milliards d’euros, soit 3% du CA de l’industrie agroalimentaire au niveau national.

 

Endossant un rôle structurant pour le territoire et la dynamique régionale, l’industrie agroalimentaire en Bourgogne-Franche-Comté est particulièrement développée sur trois filières, en lien direct avec les productions de l’agriculture locale :

  • L’industrie laitière et fromagère. La Bourgogne-Franche-Comté est la 1ère région de France de production de fromages au lait cru.
  • La production de vins. La viticulture représente plus d’1/3 de la valeur de la production agricole régionale.
  • La transformation de la viande, 3e secteur employeur de la région avec plus de 5 000 emplois.

 

Ces filières portent de nombreuses appellations d’origine et de qualité :

  • 18 AOP/AOC/IGP pour les fromages : comté, bleu de Gex Haut-Jura, époisses, morbier, mont d’or, chaource, brillat-savarin, soumaintrain…
  • 100 AOC pour les vins de Bourgogne et 7 AOC pour les vins du Jura
  • 2 AOP pour la viande : bœuf de Charolles et volaille de Bresse
  • ainsi que des labels de qualité et origine pour des produits transformés : « moutarde de Dijon » (IGP), «  Saucisse de Morteau » (IGP), « absinthe de Pontarlier » (IG), « crème de cassis de Dijon » (IG)…


Dans l’ensemble, les entreprises agroalimentaires de Bourgogne-Franche-Comté sont majoritairement des TPE et de PME : 85 % des établissements ont moins de 10 salariés.

 

Les grandes entreprises locales (plus de 250 salariés) concentrent 20% des emplois du secteur en région, 54% du chiffre d’affaires, et 65% du chiffres d’affaires à l’export : Eurial Ultra Frais, Fromageries BEL, Frutarom, Laiterie de Bresse (la Bressane), LDC Bourgogne (Le Gaulois…), Monts & Terroirs, Régilait, SEB, Yoplait…

 

L’agroalimentaire en Bourgogne-Franche-Comté, c’est aussi une richesse patrimoniale et culturelle

Suite à la reconnaissance du repas gastronomique des Français en tant que patrimoine immatériel de l’humanité par l’UNESCO, en 2010, Dijon a été choisie comme l’une des 4 villes fondatrices du réseau des cités de la gastronomie française et hébergera prochainement la Cité internationale de la gastronomie et du vin. Les climats du vignoble de Bourgogne sont également inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO.

 

Représentant officiel de l’ANIA en Bourgogne-Franche-Comté, Vitagora est une structure d’accompagnement dédiée à l’industrie agroalimentaire régional et œuvre à la reconnaissance, la valorisation, et le développement de l’agroalimentaire en région, en collaboration avec un écosystème actif au service du développement régional.

 

Avec 58% de ses membres présents en Bourgogne-France-Comté, Vitagora propose des actions concrètes pour accompagnement le développement commercial (en France et à l’export), la performance industrielle, et l’innovation de l’industrie agroalimentaire régionale.  

 

Chiffres : DRAAF Bourgogne-Franche-Comté, 2015

 

 

VOUS SOUHAITEZ ADHÉRER À VITAGORA ? Contactez-nous !


Votre contact :

Pauline Fuster

pauline.fuster@vitagora.com

+33 (0)3 80 78 97 91

LE COVID-19 : INFORMATION IMPORTANTE

Compte-tenu des dernières mesures prises par le gouvernement ce weekend, concernant la situation sanitaire liée à la propagation du virus COVID-19, toutes les réunions physiques, manifestations, et visites en entreprise sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.

Cependant, toute l’équipe Vitagora a adopté des mesures de télétravail et reste entièrement disponible pour répondre à vos questions et demandes liées aux services et projets proposés par Vitagora.

Une cellule de crise au sein de Vitagora liée à l’impact du COVID-19 sur l’activité de nos entreprises agroalimentaires régionales a été mise en place dès le vendredi 13 mars en lien avec l’ANIA et les autorités régionales.

Vous pouvez joindre cette cellule de crise pour toute demande relative à ce sujet au 06 72 39 66 96, Tom Vaudoux, ou par email, au elisabeth.lustrat@vitagora.com.

Nous utilisons des cookies afin de mesurer l’audience de notre site et d'optimiser votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez la politique d’utilisation des cookies.

J'ACCEPTE EN SAVOIR PLUS