08 mars 2018

Les projets de Vitagora - bulletin de mars 2018

Innovation collaborationOù en sont les projets labellisés par Vitagora ? Quelles avancées récentes ? Connaissez-vous les nouveaux projets ? 

 

Le bulletin "Brève Projets" vous apporte régulièrement des réponses à date. Dans ce premier bulletin, des nouveautés à noter pour les projets Renessens, Fry'In, DEFI, Eauptic, et Restorbiome.

Publications & Brevets

La valorisation des projets de Vitagora

RENESSENS (ANR) – Une enquête dévoile le haut niveau de risque de dénutrition chez les personnes âgées

Thématique du projet : prise en charge personnalisée de la personne âgée et de son bien-être au travers de l’alimentation

Partenaires associés : ESA (porteur), UMR CSGA, Centre Hospitalier de Clermont-Ferrand, Centre Hospitalier Liège, Centre Hospitalier Régional Universitaire de Dijon, Scinnov, EC6, FSI, Fromageries BEL , IFROSS, Robot-Coupe, Saveurs et Vie, SPH Conseil, Vivalia

Dates clés : lancement en 2014 et fin attendue en 2018

 

Une grande enquête menée dans le cadre de RENESSENS auprès d’environ 300 personnes âgées dépendantes pour leur alimentation (bénéficiant d’une aide pour les courses ou la cuisine, d’un portage de repas à domicile ou vivant en EHPAD) a permis de démontrer que 85% d’entre elles sont dénutries ou à risque de dénutrition. De plus 3 résidents d’EHPAD sur 4 ne reçoivent pas les apports caloriques et protéiques nécessaires.

 

De ces constats naît la nécessité d’améliorer le dépistage nutritionnel au sein de la population âgée dépendante et de lutter contre la dénutrition. Deux études cliniques avec évaluation des coûts-bénéfices en 2017 apporteront des compléments d'informations.

 

FRY’IN (FUI) – Un brevet déposé pour le développement d’une friteuse limitant l’oxydation de l’huile de friture

Thématique du projet : étude d’un procédé de friture utilisable à l’échelle domestique et collective, en vue de développement d’équipements demandant moins d’énergie et moins d’huile de friture dans le but de proposer des aliments frits moins riches en matières grasses

Partenaires associés : Adventys , Ethera, UMR GENIAL, Lesieur (porteur), SEB, ICB

Dates clés : lancement en 2014 et fin attendue en 2018

 

Dans le cadre du projet FRY’IN, l’UMR GENIAL a publié des résultats dans le Journal Of Food and Bioproducts Processing montrant que la pression partielle en oxygène et la température sont capables de modifier la cinétique d’oxydation de l’huile de friture. Dans l’optique de préserver la qualité de l’huile de friture, l’entreprise SEB a déposé un brevet sur l’élaboration de friteuse avec un couvercle conçu pour limiter le phénomène d’oxydation lors de l’utilisation de l’appareil.

Lancement de nouveaux projets

L’innovation quitte les starting-blocks

DEFI (FUI)

Thématique du projet : développement d’ingrédients protéiques végétaux fonctionnels et fabrication de desserts fermentés pour l’alimentation humaine

Partenaires associés : TEREOS (porteur), INRA (UR BIA Nantes)

Dates clés : lancement en 2017 et fin attendue en 2020

 

Le projet DEFI, lancé en fin d’année 2017, met en avant le besoin de satisfaire la demande de protéines alternatives qui se veut croissante. Ce projet a pour but d’identifier les matières premières les plus prometteuses dans le domaine des protéines végétales, pour permettre de développer de nouvelles offres dans le secteur de l’industrie agroalimentaire.

 

EAUPTIC (FUI)

Thématique du projet : proposition de solutions durables face aux problèmes hydriques des cultures agricoles

Partenaires associés : Agro Innovation International (Groupe Roullier) (porteur), Dijon Céréales, UMR Agroécologie Dijon, UMR EVA Caen, Weedec

Dates clés : lancement en 2018 et fin attendue en 2022

 

Le projet EAUPTIC a été lancé en janvier 2018. Son objectif : le développement de démarches de prévention et de sécurisation économique des cultures agricoles. Pour ce faire, deux approches complémentaires sont mises en avant : un outil de diagnostic air/sol/plantes à la parcelle en temps réel sur tablette mobiles ainsi que le développement d’engrais préventifs et de biostimulants préventifs et curatifs ciblant les stades les plus critiques pour l’établissement du rendement.

 

RESTORBIOME (FUI)

Thématique du projet : développement de prébiotiques de nouvelle génération et utilisation de ces agents dans des matrices alimentaires enrichies

Partenaires associés : General Mills (porteur), Biovitis, Groupe Solactis, UMR Micalis, Université Clermont Auvergne (UMR MEDIS)

Dates clés : lancement en 2018 et fin attendue en 2021

 

Lancé en février 2018, le projet RESTORBIOME a pour ambition de développer des prébiotiques de nouvelle génération en tenant compte de l’importance de l’ensemble du microbiote et non plus d’une seule souche de bactéries. Les objectifs sont de promouvoir la croissance d’un groupe de microorganismes et de permettre une meilleure santé de l’hôte. Il est question d’évaluer l’efficacité et les modes d’action de ces prébiotiques dans le cadre de déséquilibre du microbiote intestinal mais aussi d’intégrer ces agents prébiotiques dans des matrices alimentaires enrichies.

 

Pour en savoir plus

Contact Presse :

Marthe Jewell, marthe.jewell@vitagora.com,

Tel.: +33 (0)3 80 78 97 92, Mob.: +33 (0)6 60 65 87 16

Vous souhaitez devenir membre de Vitagora ?


Nous contacter :

Juliette Loison

juliette.loison@vitagora.com

+33 3 80 78 97 91

Nous utilisons des cookies afin de mesurer l’audience de notre site et d'optimiser votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez la politique d’utilisation des cookies.

J'ACCEPTE EN SAVOIR PLUS