27 juillet 2018

Le pain G-Nutrition : une réussite signée Bourgogne-Franche-Comté

Pain G-Nutrition. Crédits photo : CérélabCe mois de juillet, le pain G-Nutrition, petit bain brioché, a rejoint la liste des produits remboursables par la sécurité sociale (arrêté publié au JORF n°0158 du 11 juillet 2018). Pour la première fois au monde, un produit de consommation courante tel qu’un pain obtient une reconnaissance officielle, via le Ministère de la Santé, en tant que complément nutritionnel oral (CNO). La Haute Autorité de Santé a reconnu l’intérêt de santé publique du pain G-Nutrition (avis de la CNEDIMTS du 20 décembre 2016). 

« Derrière cette première mondiale, c’est la collaboration de l’ensemble des acteurs de la filière blé-farine-pain de Bourgogne-Franche-Comté que l’on doit féliciter », souligne Christophe Breuillet, directeur de Vitagora.

Rappelons que le pain G-Nutrition a vu le jour dans le cadre de Farine+, un projet collaboratif ancré dans le territoire bourguignon et réunissant entreprises et laboratoires de recherche : le groupe Dijon Céréales, l’entreprise Eurogerm, l’UMR agroécologie, l’UMR CSGA, le CHU de Dijon et Welience. En 2007, en phase avec l’approche de l’alimentation de Vitagora réconciliant environnement, plaisir et santé, ce projet obtient la labellisation du Pôle. Dès lors s’est mise en place une collaboration tournée vers une question majeure : « Comment se construit, évolue, et se préserve le potentiel nutritionnel et sensoriel des produits de panification tout au long de la chaîne alimentaire qui va du grain au pain ? ».

 

Cinq années d’études, sur l’intégralité de la chaîne blé-farine-pain

Derrière cette formulation d’origine, les professionnels investis dans le projet d’innovation Farine + ont poursuivi, pendant cinq années, deux objectifs concrets :

  • augmenter la qualité nutritionnelle des produits céréaliers, tout au long de la chaîne du champ à l’assiette
  • développer de nouveaux pains pour répondre aux besoins de populations spécifiques (comme les seniors), tant sur le plan organoleptique que nutritionnel.

L’intégralité de la filière blé-farine-pain s’est vue impliquée : « du grain au pain », les chercheurs et professionnels se sont intéressés à la caractérisation des variétés de blés, à la transformation meunière et aux procédés de mouture, jusqu’à la panification et la consommation. Une transversalité unique au monde dans le cadre d’un projet de recherche et de développement.

« Le pain G-Nutrition, produit issu du projet Farine+, est l’aboutissement d’une collaboration sur l’intégralité de la chaîne blé-farine-pain en Bourgogne-Franche-Comté », précise Christophe Breuillet, directeur de Vitagora. « Qualité des sols, graines et variétés de blé sélectionnées, procédé de mouture, attentes organoleptiques et besoins nutritionnels des consommateurs : chaque étape de cette chaîne a fait l’objet de recherche par des experts du domaine, afin d’identifier les meilleurs choix possibles. »

« Notre objectif d’analyse était de repérer dans chaque variété ce qu’elle pouvait apporter au produit fini. Avec 350 variétés testées, c’est une somme de connaissance assez considérable », explique Gérard Million, ancien directeur de Cérélab, centre de R&D dédié aux céréales et filiale de Dijon Céréales.

Résultat : un pain contre la dénutrition des Seniors 

Après cinq années d’études, le projet Farine+ aboutit en 2012 au pain G-Nutrition, premier complément nutritionnel oral (CNO) sous forme de pain brioché et destiné à combler les déficits et carences chez la personne âgée.

L’innovation centrale du Pain G-Nutrition réside dans l’enrichissement d’un aliment de consommation courante (le pain) de manière équivalente aux enrichissements de compléments nutritionnels oraux existant actuellement sur le marché, tout en s’adaptant aux capacités sensorielles de la population âgée (difficultés de mastication par exemple). A partir des matières premières sélectionnées par Cérélab, puis de farine obtenue grâce au procédé de mouture imaginé par Eurogerm, le pain G-Nutrition est désormais fabriqué dans le Doubs. « Une vraie réussite du territoire de la Bourgogne-Franche-Comté ! », se félicite Pierre Guez, président de Vitagora.

Pour comparer l’effet du pain enrichi à un complément nutritionnel oral, deux études cliniques en EHPAD ont été réalisées à Dijon. En juillet 2018, près de six ans après le lancement de la commercialisation du pain G-Nutrition, celui-ci rejoint la liste des aliments remboursés par la sécurité sociale.

La dénutrition touche plus de 3 Seniors sur 10 en institutions et plus de 5 sur 10 en hôpitaux. En cela, le pain G-Nutrition offre une alternative innovante aux compléments alimentaires oraux traditionnels, réconciliant la santé avec le plaisir de la table. Hyperénergétique (3,01 Kcal/g) et hyperprotéique (20,6g de protéines/100 g), il contient également des vitamines (vitamine D, vitamines du groupe B) et minéraux (calcium, sélénium notamment) permettant de lutter contre les effets du vieillissement.

Pour en savoir plus

Télécharger le communiqué de presse officiel

 

Vous souhaitez devenir membre de Vitagora ?


Nous contacter :

Juliette Loison

juliette.loison@vitagora.com

+33 3 80 78 97 91

Nous utilisons des cookies afin de mesurer l’audience de notre site et d'optimiser votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez la politique d’utilisation des cookies.

J'ACCEPTE EN SAVOIR PLUS