30 août 2016

Savoureuses et faciles d’emploi : un projet FUI pour améliorer l’image et l’usage des protéines végétales

Protéines végétalesDans le cadre du 22e appel à projets du FUI (Fonds Unique Interministériel), le consortium PROVEGGAS remporte le financement de son projet labellisé par Vitagora. Ce projet de 3 ans (2016-2019) s’intègre dans l’« année internationale des légumineuses à graines » de la FAO, et vise à réhabiliter la réputation des protéines végétales pour l’alimentation humaine.

Intégrer les protéines végétales dans l'alimentation courante

Le projet PROVEGGAS, labellisé par Vitagora et co-labellisé par Céréales Vallée, a pour ambition de contribuer à la réhabilitation de l’image des protéines végétales, en améliorant trois leviers de décision d’achat : organoleptique (sublimer le goût, la texture et le visuel des préparations), nutritionnel (maximiser les apports dans le régime alimentaire et améliorer leur digestibilité) et pratique (faciliter la préparation des plats).

 

Dans le contexte de croissance démographique actuelle, favoriser l’emploi des sources protéiques non-animales représente un enjeu de taille pour les professionnels de l’agroalimentaire. Or, si les consommateurs sont 93% à estimer que les protéines végétales sont « bonnes pour la santé », seul un consommateur sur quatre en achète volontairement, et seulement 26% des Français les citent comme une source de protéines.

 

En développant une gamme de produits alimentaires pratiques et savoureux, adaptés à différents moments de consommation (petit-déjeuner, snacking, plats complets, préparations), des appareils de préparation culinaire adaptés, PROVEGGAS vise à améliorer l’acceptabilité des consommateurs pour les protéines végétales.

 

Le consortium PROVEGGAS est constitué de 6 partenaires : 2 PME et ETI industrielles (PHILIBERT SAVOURS, BRUEGGEN), 2 groupes (SEB, AVRIL), 2 laboratoires (INRA, CIRAD).

FUI et ANR - Tierce gagnant pour Vitagora

Parallèlement à l’obtention du financement FUI pour le projet PROVEGGAS, Vitagora comptabilise cet été deux projets de recherche collaborative approuvés par l’ANR :

DOPEOS

Development and Optimization of Production process of Extremely Oxygen Sensitive bacteria for ther industrial exploitation

Ce projet vise à décrypter les relations entre l’oxygène et la survie des bactéries intestinales en vue de développer des stratégies de production et de conservation des microorganismes d’intérêt, pour un usage en complément alimentaire ou pour développer de nouveaux services améliorant le bien-être des consommateurs. Partenaires : UMR PAM, UMR Micalis, Biovitis, GPC.

 

BRICAPAC

Bacteriostatic Polymers and Composites for the Construction of Active Packaging

Le but de BRICAPAC est d’apporter aux films polymères alimentaires de produits frais (viande, fromage…) des propriétés bactériostatiques pour inhiber la croissance des bactéries d’altération, tout en conservant en partie les flores endogènes responsables de la maturation optimale des produits. Cela contribuera à une meilleure conservation des produits frais, une augmentation de la DLC et une diminution des déchets alimentaires. Partenaires : les unités de recherche LICSEN/ NIMBE/CEA, B2HM/MICALIS/INRA, et les entreprises Division Films Plastiques et Charal.

Pour en savoir plus

Télécharger le communiqué de presse

Contact Presse :

Marthe Jewell, marthe.jewell@vitagora.com,

Tel.: +33 (0)3 80 78 97 92, Mob.: +33 (0)6 60 65 87 16

 

Vous souhaitez devenir membre de Vitagora ?


Nous contacter :

Virginie Jourde-Bouton

virginie.bouton@vitagora.com

+33 3 80 78 97 91

Nous utilisons des cookies afin de mesurer l’audience de notre site et d'optimiser votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez la politique d’utilisation des cookies.

J'ACCEPTE EN SAVOIR PLUS