par Hélène
 

La PetFood, on connait (notre article sur les dernières tendances ici). La FoodTech, on connait encore mieux, avec notre programme d’accélération dédié (voir ici : http://accelerise.vitagora.com/) qui s’apprête à lancer son 2nd appel à candidatures. Et au croisement de deux ? On trouve la PetFoodTech, mais également, de manière plus étendue, la FoodTech animale. Que ce soit à destination des animaux de compagnie ou des animaux d’élevage, les innovations technologiques ont beaucoup à apporter au bien-être et à l’alimentation des bêtes à poils.


Des consommateurs conscients et des professionnels attentifs

Au 21e siècle, dans un contexte de sécurité alimentaire assurée, les consommateurs occidentaux recherchent la qualité avant la quantité. Qualité au niveau du goût, qualité nutritionnelle… et aussi qualité des ingrédients et de leur sourcing, notamment pour les produits d’origine animale. Sur ce point, le bien-être animal fait son chemin.

Motivés par un rapport à l’animal transformé (le passage de l’animal vivant au produit culinaire est moins visible aujourd’hui qu’il y a 50 ans – lire ici), par une information permanente et multicanale (vidéos, réseaux sociaux…), et par des considérations éthiques en plein boom, les consommateurs sont aujourd’hui 48% à plébisciter le bien-être animal comme un critère de choix pour l’achat des produits alimentaires (source : Harris-Interactive).

Si le bien-être animal n’a (pour le moment) pas de définition juridique, les initiatives de l’industrie agroalimentaire se sont multipliées ces derniers mois pour s’inscrire dans la tendance… que ce soit dans le choix des ingrédients des produits transformés (œufs issus de poules élevées en plein air, par exemple), ou dans le traitement de l’animal d’élevage, notamment grâce aux opportunités du numérique.


Améliorer le bien-être des élevages : l’exemple d’Happy

Logo Happy Cow, bien plus qu'un élevageLa PME Obione, spécialiste de la nutrition animale et adhérente de Vitagora, a l’ambition de révolutionner les pratiques d’élevage et de traitement animal. En 2015, son fondateur et directeur Lionel Reisdorffer, docteur vétérinaire, lance la démarche « Happy », primée au Challenge PME – Stratégie.

Le principe : le bien-être des animaux profite à tous et doit être encouragé. En premier lieu, aux animaux bien évidemment. Mais aussi aux consommateurs, et aux professionnels. « Nous œuvrons pour faire reconnaître le bonheur comme une valeur ajoutée. Les vaches heureuses font des élevages performants et sains, ce qui permet à l’éleveur lui-même de gagner en reconnaissance et en retombées professionnelles, et aux consommateurs, de retrouver confiance dans les pratiques d’élevage », explique Lionel Reisdorffer.

Comment cela fonctionne ? « 500 questions sont posées aux éleveurs. Cela nous permet, d’une part, de construire une base de données de références pour tirer des recommandations en termes de bien-être animal (accéder ici aux publications et communications déjà diffusées). D’autre part, 200 critères sont évalués (comportement des animaux entre eux, envers l’éleveur, état corporel, etc.) : si l’éleveur répond de manière satisfaisante à 90% des questions, nous lui octroyons le label Happy. C’est pour lui une valorisation très gratifiante – encore plus que ce que j’avais imaginé au démarrage », précise-t-il.

Une démarche à la mise en œuvre souple et facile, qui a déjà séduit plus de 80 éleveurs dans la France entière. Et si cette démarche est souple dans sa mise en œuvre, c’est grâce à l’apport des technologies mobiles. Lionel Reisdorffer détaille : « notre démarche Happy est adossée à une application smartphone. Ergonomique, facile à utiliser, et garantissant l’unicité de nos évaluations, celle-ci est accessible dans son usage par tous, éleveurs et vétérinaires. »

Vache d'un élevage Happy


La PetFoodTech : solutions connectées pour le bien-être de nos compagnons à poils

Dans un autre genre, les applications numériques au service du bien-être des animaux pénètrent également le domicile des consommateurs. C’est ce que l’on appelle la « PetFoodTech », au croisement de la FoodTech et de la PetFood.

En 2017, les maîtres des animaux de compagnie sont connectés. Entre bureau, week-ends et autres déplacements, ils sont aussi souvent en vadrouille. Bien entendu, ils n’en aiment pas moins leurs animaux. D’ailleurs, ils sont 58% en France à les estimer comme un membre à part entière de leur famille (source : Attitude towards pets and petfood – Mintel, 2014). Comment concilier l’amour pour leurs bêtes et leurs contraintes du quotidien ? Catspad, start-up toulousaine, l’a bien compris. Gamelle de distribution de croquettes et d’eau en mouvement connectée à une application mobile, Catspad promet aux amoureux des chats une solution qui œuvre pour le bien-être de ceux-ci. Programmation des repas, suivi des réserves, identification et suivi de chaque animal : l’application Catspad ressemble de près à une application FoodTech comme de nombreuses autres… à l’exception qu’elle est la première à s’adresser aux animaux de compagnie !

CatsPad, la gamelle connectée


Pour aller plus loin

La FoodTech ne finit pas de nous étonner avec des innovations pertinentes et résolument inscrites dans les tendances et les besoins actuels tels que la recherche du bien-être animal. Si vous portez vous-mêmes un projet FoodTech au sein d’une start-up, AcceleRise, l’accélérateur de Vitagora, s’apprête à lancer son 2e appel à candidatures le 27 avril prochain. Gardez l’œil ouvert sur : http://accelerise.vitagora.com/, sur la page Facebook d’AcceleRise ou sur son compte twitter.

A lire également :

 

Hélène Chrapecki

 

Passionnée par la biologie, Hélène avoue volontiers que c’est son côté gourmand qui l’a attirée vers l’agroalimentaire. En tant qu’ingénieur Développement des Entreprises au sein de Vitagora, Hélène associe cette passion à son enthousiasme pour soutenir l’esprit entrepreneurial des membres de Vitagora. Voir tous les articles d’Hélène




Ne loupez pas les alertes, abonnez-vous au blog :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Image CAPTCHA

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Mentions légales